Introduction de la partie I

 

      Dans cette première partie, nous allons aborder le sujet de « l’humanisation de la machine ». En effet, ce terme est tout à fait convenable pour évoquer l’impressionnante ressemblance entre un robot androïde et un être humain. Même s’il ne reste qu’une machine, l’aspect de ces robots évoque de plus en plus celui de l’Homme. 
      Pourtant il y a quelques années, il était facile de faire la distinction entre une machine et un être humain. Cependant, les androïdes d’aujourd’hui sont dotés de peau, de vêtements, de cheveux et surtout d’organes artificiels qui leur permettent de nous ressembler de plus en plus. C’est ainsi que les chercheurs dans le domaine de la robotique parviennent parfois à nous faire douter sur l‘artificialité de leurs créations.

     Nous allons nous intéresser plus particulièrement à trois parties du corps humain, que les chercheurs tentent de reproduire grâce aux progrès scientifiques, afin d'«humaniser» leurs machines. Nous allons donc nous concentrer sur la peau, le cerveau et le muscle conçus artificiellement.

 

actroid-456x600-1.jpg

 

 

a) La peau artificielle

b) Le cerveau artificiel

c) Le muscle artificiel

Date de dernière mise à jour : jeudi 23 february 2012